DIY : UN TIPI POUR MA PETITE INDIENNE

Je voulais créer une cachette pour ma fille, un endroit où elle pourrait jouer seule avec ses poupées et ses tracteurs, une cachette où elle laisserait son imagination prendre le dessus et s’inventer des histoires. Mon jardin est plutôt épuré, il ne laisse pas beaucoup de possibilité pour s’inventer une maison entre deux arbres. Et puis, ma fille est encore trop petite pour cela. Une cabane dans mon séjour avec un drap sur deux chaises lui aurait surement bien suffit. Après tout, on s’amusait bien nous lorsqu’on était enfant ? « Je me souviens qu’à chaque sortie au parc, je recherchais le plus beau bâton et je m’en servais de crayon pour dessiner dans les graviers une maison où j’invitais les autres enfants. »

Sauf que là c’est Maman qui veut une jolie cabane et Maman elle travaille dans l’aménagement alors elle se met la pression et elle embarque Mamie et Papa dans son projet : Créer un petit tipi.

J’ai cette idée en tête depuis un moment mais pour réaliser un tipi solide, démontable, ludique et décoratif il faut quand même du temps et de la patience. D’autant plus si la couture n’est pas notre point fort !

IMG_8984IMG_8986IMG_8985

Fournitures :
Tissus (dimensions 3m x 1m40)
Bâton en bois (28mm de diamètre) hauteur 1m60 ou plus. Une tringle à rideau fera très bien l’affaire !
De la corde
Une machine à coudre
Du fil à coudre
Du fil à faufiler
Une aiguille                                                                                                                                                                  
De la dentelle                                                                                                                                                               Des ciseaux
Un crayon à tissus                                                                                                                                                       
De la peinture à bois
Du ruban adhésif
Une perceuse  

20160516_104454.jpg                                                                                                                                                   

Temps de fabrication :
Deux jours pour une personne qui n’a pas l’habitude de coudre et qui gère un bébé en même temps. Une journée devrait suffire pour les autres !

Etape 1 :
Disposez votre tissu à l’envers sur le sol et tracez dans un premier temps vos trapèzes comme sur mon dessin. Découpez le tissu avec des ciseaux adaptés en suivant vos traits de construction.

Patron tipi Pauline 2.jpeg

Etape 2 : Créer l’emplacement des bâtons
A l’aide du fil à faufiler, assemblez les deux tissus dos contre dos en prenant soin de bien les aligner. Coudre ensuite ces deux tissus en respectant 0,60cm du bord. Retournez vos tissus sur la face décorative et servez-vous d’une de vos tringles pour repérer la prochaine couture. Rajoutez 1cm et coudre le tissu de haut en bas.

Vous créez alors un trou pour enfiler votre bâton lors du montage. Cette astuce vous permettra de démonter le tipi comme bon vous semble et de le monter de la même façon.

 Etape 3 :
Recommencez l’étape 2 en assemblant chacun des trapèzes les uns avec les autres. Une fois les tissus assemblés, vous pouvez passer à l’étape 4. Attention toutefois, la création des ourlets pour passer les bâtons diminue considérablement le trapèze. Si vous estimez que le tipi sera trop petit pour vous, il faudra découper des trapèzes plus larges (pensez à l’encombrement dans la maison).                                                                                    

Etape 4 :
Repérez le centre du tipi et découpez une fente de 1m de haut pour créer l’ouverture (nous avons créé une entrée de 0,80cm mais elle est un peu petite). Utilisez maintenant la dentelle pour finaliser la porte.

Etape 5 :
Percez le haut des bâtons pour faire passer la corde. Ceci vous permettra de construire un tipi plus solide.

Etape 6 :
Enfilez les bâtons dans les ourlets que vous avez créés. Votre tipi tient maintenant debout. Passez la corde dans les trous que vous venez de percer. Enroulez le restant de la corde autour des bâtons qui dépassent en terminant par un noeud bien solide.

La construction est finie, il ne vous reste plus qu’à vous faire plaisir sur la décoration en choisissant des éléments qui n’ajoutent pas de poids supplémentaires à votre structure. Pour ma part, j’ai préféré peindre le haut de mes bâtons et jouer sur la décoration autour. 

Mais pourquoi pas ajouter des gros pompons sur l’entrée, ou bien des plumes ou des Origami ?

Publicités